Éditoriaux    Musique indépendantiste    Pierre Falardeau    Front de libération du Québec
Patriotes de 1837-1838    Organisations indépendantistes    Textes souverainistes    Guérilla : Manifeste
Liens internet    Recherche    Forum de discussions    Livre des visiteurs

Répertoire de la musique indépendantiste


La Vesse du loup - Les clefs de mon pays

En passant par les épinettes (dédié à Félix et René)

Les beaux parleurs se sont tus,
Endormis sur leurs lauriers.

À peine chiâlé une couple d'années,
Le temps d'emplir leur beau grenier.

Mais où sont donc ces beaux chanteurs
Qui réclamaient la liberté ?
Dans l'temps je pouvais juste chanter,
J'avais pas l'âge d'aller voter.

À la campagne Me v'la devenu universitaire,
J'ai un logis rue St-Denis.
Pour ça j'ai quitté la terre
Où mon grand-père avait grandi.

J'ai vu mes oncles en 80
Scander bien haut qu'on pouvait bien
Dire Oui, devenir indépendant,
Se tenir debout, faire face au vent.

Ils se sont essoufflés pour rien,
C'est pas tout l'monde qui semblait prêt.
À se cracher dans les mains,
Compilation Québec libre Laver l'injure qui les souillait...

Il va falloir se prendre en main,
Se lever de bonne heure demain matin
Ah ! C'est ben beau de gagner son pain,
Mais arrive un temps

Où faut aller un peu plus loin.
On a assez mis d'eau dans notre vin
Quessé t'en penses toé qui ne dis jamais rien...

Et puis j'ai vu porter en terre
Deux de ceux qu'on nomme grands,
Des laboureurs de notre pays vert,
Des grands « six-pieds » dans le coeur des gens

Les deux grands-pères ont dételé.
J'imagine qu'ils se sont pas retournés,
Ils avaient bien assez semé
Pour le peu qu'ils ont récolté...

On a un pays à se donner,
Me semble qu'on la ben mérité.
Ah ! c'est ben beau le grand Canada,

Mais cé icitte
Que mes ancêtres ont débarqué
Ça fait assez longtemps
Qu'chu à loyer... hey, hey.
J'm'en va chercher
les clefs de mon pays...

De l'autre côté de l'Outaouais
Ya de brave gens, de bons Anglais
Qui se sentent un peu dépassés
Y continuent de nous rabrouer

Incéssamment ils vont comprendre
Que c'est l'Histoire qui commande
Une feuille rouge pour les adieux
Une fleur bleue pour vivre mieux

On a un pays à se donner,
Me semble qu'on la ben mérité.
Ah ! c'est ben beau le grand Canada,

Mais cé icitte
Que mes ancêtres ont débarqué
Ça fait assez longtemps
Qu'chu à loyer... hey, hey.
J'm'en va chercher
les clefs de mon pays...


Paroles : Mario Breault


Tous droits réservés © 1993/1994/2001 La Vesse du loup
(En passant par les épinettes/À la campagne/Compilation Québec libre)


Dernière modification : 17 octobre 2014

Retour à la page principale Envoi de commentaires par courriel

  Hit-Parade