Hit-Parade

 

Paul Piché - La gigue à Mitchouano


St-Scholastique ou parc Forillon
Fallait partir de bon matin
Pour les touristes ou leurs avions
On est toujours dans l'chemin

Les gens ont perdu leurs maisons
Leurs terre et pis leur pays
Tout ce que j'ai pu faire
C't'une p'tite chanson
Qu'ira pas plus loin qu'ici

Dans l'nord y a un moulin
Qu'y a empoisonné tous les indiens
Apparemment ça répondait
Vraiment à un besoin

Pis on leu d'mande après ça
De r'garder le bon côté d'la vie
De pu chasser de pu pêcher
D'arrêter d'faire des p'tits

Y aurait ni tête ni pieds
Pourrait pas travailler
Dans l'pâte et papier
Y aurait ni tête ni pieds
Pourrait pas travailler
Dans l'pâte et papier

Va-tu falloir attendre qu'y'aille
Démolir toutes nos maisons
Attendre d'être empilés dans des bâtisses
Faites en carton

Va-tu falloir attendre
D'être rendu fous d'être affamés
Attendre d'avoir la corde au cou
Les mains ben attachées

Mais on a pas assez eu d'misère
Y nous faudrait l'enfer
Avant d'se révolter
Mais on a pas assez eu d'misère
Y nous faudrait l'enfer
Avant d'se révolter avant d's'organiser oui

Pis les étudiants objectivement
S'inquiètent pour passer le temps
Y gardent la connaissance entre eux
Comme le riche son argent

Ou ben on signe rien qu'une pétition
Mais c'est pas ben ben risqué
Y a pas d'danger qui voyent ton nom
Sur des feuilles tout fripées

C'est l'à qu'on s'cache la face
Pour faire nos grimaces
Sur des bouts d'papier
C'est l'à qu'on s'cache la face
Pour faire nos grimaces
Sur des bouts d'papier

On s'est r'gardé à bout portant
L'nombril au premier plan
On sait qu'on est du monde peureux
Avec un bel accent

Mais va-tu falloir attendre
Qu'y viennent nous chercher
Comme des boeufs
Quand on sera rendu rien qu'd'la viande
On sera pas moins nerveux

Mais on a pas assez eu d'misère
Y nous faudrait l'enfer
Avant de se révolter avant
Mais on a pas assez eu d'misère
Y nous faudrait l'enfer
Avant de se révolter avant d's'organiser oui