Éditoriaux    Musique indépendantiste    Pierre Falardeau    Front de libération du Québec
Patriotes de 1837-1838    Organisations indépendantistes    Textes souverainistes    Guérilla : Manifeste
Liens internet    Recherche    Forum de discussions    Livre des visiteurs

Répertoire de la musique indépendantiste


Loco Locass - Médiatribes

Manifestif - J'ai une bonne nouvelle : à la maternelle, pendant qu'y jouait à la marelle, un ti-cul s'est fait ouvrir la cervelle à coups de pelle

- Intéressant, t'as des photos ?

- Évidemment

- Y'a tu du sang ?

- Non mais on distingue clairement les filaments blancs de l'encéphales de l'enfant sur ses vêtements

- Excellent ! Je veux la réaction des parents, des professeurs et d'un gérant de quincaillerie : histoire de voir si le modèle de pelle à cervelle se vend bien dorénavant. Allez mon gros, creuse-toi le cerveau, pis fais-moi un beau topo mélo : on va jouer ça à la une, on va faire fortune ! Voilà ce qu'on appelle une infortune opportune !


Sous l'emprise des entreprises
Les médias médissent
Mais disent qu'ils analysent en toute franchise
Sauf que tant qu'il y aura des valises
Qui les écoutent et les lisent
Ils écriront des bêtises à leur guise

Tous les jours, les journalistes se font complices des vices
De la métropolis
Ils sévissent sous l'ascendant des puissants
Puis s'en crissent tant qu'on voit leur face à l'écran
Tour à tour, les vautours quittent leur tour et parcourent
Bourgs et faubourgs, pour chercher la charogne
Sans vergogne et s'acharner sur la grogne
C'est là la triste besogne à laquelle ils se bornent
Sous prétexte que ça pogne
Comme un cadet de Gascogne en rogne je cogne
Sur le plus crétin dénominateur commun
Comme un dénonciateur hors du commun
Sans autre forme de mise en forme
J'informe qu'on nous désinforme
À coups d'énormités normalisées
Lisez Bourdieu, bon dieu, c'est formel ! *(Lisez Chomsky, estie, c'est formel !)
On baigne dans le bordel
Des messages de masse prémastiqués
Stickés sans cesse sur la bassesse des « trois s »
Parce que ce qui nous intéresse
C'est ceux qui fessent des balles molles
Ceux qui fessent leur belle-mère
Pis celles, pucelles, qui s'font fesser les fesses

Sous l'emprise des entreprises
Les médias médissent
Mais disent qu'ils analysent en toute franchise
Sauf que tant qu'il y aura des valises
Qui les écoutent et les lisent
Ils écriront des bêtises à leur guise

Sur une rythmique unique effrénée frénétique je nique
La pensée politique unique
Les éditos fachos tout comme les colonnes collabos
Me font frissonner la colonne
Dans l'dos
J'ai pas d'pognée
La pogne je l'ai pognée
C'est que la presse est pognée
Dans les mains d'une poignée
De CONRADicaux qui se balladent en PÉLADEAU
Sur DESMARAIS venteux
Avant eux, il se démarrait à gauche, à droite
Quantité de quotidiens indépendants
Dorénavant dans le vent uniformisant soufflant
D'un océan à l'autre
La barre n'est pas haute : elle est à tribord toutes
Post to Post
(Canada)
(Canada)
Propagande (Canada) par la bande
Ou réponse à la demande
(Canada)
Je me demande s'il faut informer la nation
Ou la former selon l'opinion de quelques gros canons du NON

Sous l'emprise des entreprises
Les médias médissent
Mais disent qu'ils analysent en toute franchise
Sauf que tant qu'il y aura des valises
Qui les écoutent et les lisent
Ils écriront des bêtises à leur guise

Sous l'emprise des entreprises
Les médias médissent
Mais disent qu'ils analysent en toute franchise
Sauf que tant qu'il y aura des valises
Qui les écoutent et les lisent
Ils écriront des bêtises à leur guise

Mes diatribes à tous les néo scribes * (pseudo-scribes)
Qui passent la marde au crible
Et garde les dernières bribes

Mes diatribes à tous les folliculaires
Qui mentent
Et inventent
Pour influencer les masses populaires

Mes diatribes à Diane Francis
Pour qui tous les séparatistes
Sont marqués du 666

Mes diatribes aux mauvaises ondes d'André Arthur
Tellement insignifiant que j'le rature

Mes diatribes au faux-roi de CKOI
Chez qui la mauvaise foi
Peu à peu c'est faite loi

Mes diatribes à La Presse de Landry
Faut croire que l'temps des bouffons est loin d'être fini

Mes diatribes à l'ostie d'Point J
Qui avillit,
5 jours semaine la vie
À tivi

Mes diatribes à CHOM 97,7 FM
Pour avoir fait jouer les mêmes tounes
Depuis Matusalem

Mes diatribes au Soleil à Québec
Pas ben ben brillant d'avoir jauni d'un coups sec

Mes diatribes à Lévesque Bob
ICI-gît le tréteauphobe déchu de sa chaire qui se masse le zob

Mes diatribes à Radio-Énergie
Qui filtre les chansons qui sont pas lustrées,
Laquées,
Polies

Mes diatribes à Cité Libre
Une fois que j'les ai lus,
J'ai même pus
Besoin de fibre

Mes diatribes à Jean Chrétien
J'te trust pas
Quand tu dis qu'tu trust pas
Les médias canadiens

Mes diatribes à Radio-Cadenas
Y veulent nous embarrer dans un pays
Dont ont on veut pas


Mes diatribes à Télé-Quatre-Saisons
Pour avoir décider
De cibler
Exclusivement les morons


(Les diatribes qui suivent ne figurent pas dans le texte de la pièce étant sur le disque Manifestif, mais sont parfois prononcées en concert)

Mes diatribes à Robert-Guy Scully
Y porte tellement de chapeaux
Qu'on dirait Squiddly Diddly

Mes diatribes à Sylvain Cormier
Tu nous trouves si miesque que ça ?
Tu trouves qu'on vocifère ?
On va s'y faire !

Mes diatribes à Napster
Modite gang de voleurs
Y nous payent pas nos droits d'auteurs

Mes diatribes au Journal de Montréal
Ya tant de monde qui lisent c'te torchon *(marde) là
C'pas normal


Notes : L'astérisque (*) représente une alternative au texte original de la pièce figurant sur le disque Manifestif.

Paroles : Biz, Batlam, Chafiik

Tous droits réservés © 2000 Loco Locass
(Manifestif)


Dernière modification : 17 octobre 2014

Retour à la page principale Envoi de commentaires par courriel

  Hit-Parade