Éditoriaux    Musique indépendantiste    Pierre Falardeau    Front de libération du Québec
Patriotes de 1837-1838    Organisations indépendantistes    Textes souverainistes    Guérilla : Manifeste
Liens internet    Recherche    Forum de discussions    Livre des visiteurs

Répertoire de la musique indépendantiste


Loco Locass - Art politik

In Vivo La vertu civique nique systématiquement les vices
Du système étatique, par en dedans, en l'aimant tellement
Qu'il s'émancipe quotidiennement
Ici j'insiste et je cite Ernest Renan :
« L'existence d'une nation est un plébiscite
De tous les jours » Je
Me plais bien
À voir mon peuple de plébéiens
Geindre et se plaindre
Du peu de cas que l'État fait de son cas
Mais qua c'est qu'tu crois mon gars ?
L'état dans lequel est l'État
Est à la mesure de ta léthargie
Ici on vagit, n'agit plus                 de vigilance
Ci-gît l'idée d'État providence
Chacun pour soi, dans son coin, coi
Fier d'être Québec…hein quoi ?
Ça c'est là où le cercle se visse
Évinçant l'art civique si vicieusement

La vertu du citoyen te parle d'espace mitoyen
Salut à toi L'Irakien, l'Iranien, l'Nord-Coréen
Ahlan wa sahlan *
Dans mon tam-tam jam ethnique contemporain
La vertu du citoyen te parle d'espace mitoyen
Salut à toi l'Ghanéen, l'Italien, l'Chiite, l'Dolbéen
Tire-toi donc une bûche
Dans mon tam-tam jam ethnique contemporain

Pour avoir tenu tête aux tempêtes, à la conquête
Il faut que l'on convienne, les pure laine
On était maillés serrés
Sauf qu'après avoir flushé la race et la religion
Comme bases de la demeure
La question de base demeure
Comment vivre ensemble ?
Il me semble que Fernand dans ses Raisons communes
Avait raison : communauté politique
Veut mieux qu'état nation
N'en déplaise aux tenants de bon vieux gai temps
Fini le temps dans bon sens du 100% pur sang
Que tu sois Grec, Tchèque, Guatémaltèque ou métèque
Le Québec t'accepte, te respecte
Fuck ceux qui rouspètent !
Tant que mon patois laisse pas tes enfants pantois
Mon toit C't'à toi
Icitte y a d'la place en masse
Pour rassembler toutes les races
C'qui m'harasse c'est l'astie d'gros kyste
MNLquiste extrémiste
Que le mélange effarouche
À tous ceux qui n'ont en bouche que
« Pas touche à mon Québec de souche »
J'les envoie sur la touche, aux douches !
En fait, je souhaite
Que le moule des idées de la droite se gauchisse
Au contact d'une planète qui RAPetisse et se métisse

La vertu du citoyen te parle d'espace mitoyen
Salut à toi l'Israëlien, le palestinien, le Syrien
Ahlan wa sahlan
Dans mon tam-tam jam ethnique contemporain

Au faîte du mont Ferland
Je constate notre déraison comme une fosse commune
Et titre à la Une que les tunes acerbes
Procèdent à un génocide de l'éthique
Et désherbe la liberté au nom d'la liberté d'commercer
Tu fumes de l'herbe au label Hell'Angels
Pour t'émanciper
« Besoin d'un quart pour mon corps mort
Affalé su'l' canapé
Ben à mon poste devant mon poste de T.V.
Mon C.V. ? J'vas trois fois par jour au W.C. »
Bro, c'est ton bro qui t'parles de Big Bro
Pendant qu'tu joues à Mario Bro...au secours !

La vertu du citoyen te parle d'espace mitoyen
Salut à toi l'Lybien l'Vietnamien, l'Abitibien
Ahlan wa sahlan
Dans mon tam-tam jam ethnique contemporain
La vertu du citoyen te parle d'espace mitoyen
Salut à toi l'Haïtien, l'Gaspésien, l'Caucasien
Tire-toi donc une bûche
Dans mon tam-tam jam ethnique contemporain

Hé toi fils de Richard
Qui a l'choix entre ses six chars
Tu t'crois plein d'vertu parce que tu t'évertues
À sortir un castor de ton costard Lacoste tard le soir
Pour faire boire un ciboire de loubard, de quêteux ?
Mais pense à ta compagnie qui pourrit l'pays pis l'esprit
Depuis un esti de bout à coup d'campagnes
Dégueulassée
Par les cass de ta race
Et pis en plus, minus, enfonce-toi dans la tête
(en parlant d'égal à égal) que le sans-abri-fiscal
Qui s'cale le mescal, dans l'escalier avec bonhommie
Fait mieux rouler l'économie de son pays en payant
Son alcool à friction qu'toi pis ton addiction
À faire croupir tes millions
Loin, ben loin du risque qu'le fisc confisque !

La vertu du citoyen te parle d'espace mitoyen
Salut à toi l'Séraphien, l'plein d'foin, toi qui a rien
Ahlan wa sahlan
Dans mon tam-tam jam économique contemporain
La vertu du citoyen te parle d'espace mitoyen
Salut à toi l'Africain, l'Européen, l'Américain
Tire-toi donc une bûche
Dans mon tam-tam jam ethnique contemporain


* Bienvenue


Paroles : Batlam, Biz, Chafiik

Tous droits réservés © 2003 Loco Locass
(In Vivo)


Dernière modification : 17 octobre 2014

Retour à la page principale Envoi de commentaires par courriel

  Hit-Parade