Hit-Parade

 

Paul Chamberland - Deuil 4 juin 1963*


aux camarades du FLQ
victimes de la délation
cet inutile glas

Déblasonnées les saisons
sur leur sexe malheureux
les camarades en prison

nos coeurs sous le couvre-feu

La bête espoir bave au pavé
où l'aube luit mauvais crachat
mais nous dressons nos poings coupés
qu'ils saignent noirs sur le ciel cru
au claquant drapeau de la rage
nous restons camarades nous restons
vos raisons sont les nôtres et qu'importe
qu'au pilori de l'anglais aujourd'hui
vous tourniez que nous tournions demain

Les forges sont dressées dans les veines d'un peuple
la terre énorme halète et taille dans sa chair
l'enclume et le marteau la poudre et le canon
son visage grandit au premier feu des bombes
il tremble de le reconnaître il se tait
déjà tonne à ses tempes une parole armée
il entend crépiter les ténèbres du sang
la foudre et le métal le tam-tam des révoltes
sourdre clair en ses membres et le soleil battant
faire sauter l'hiver et rayer nos gardiens

Déblasonnées les saisons
sur leur sexe malheureux
les camarades en prison
nos coeurs sous le couvre-feu
le feu de vivre sous le bâillon


Paul Chamberland

* Date de l'arrestation de quelques patriotes.

Référence : CHAMBERLAND, Paul, Terre Québec, Éditions de l'Hexagone, 1985.

 


L'indépendance du Québec