Hit-Parade

 

Les étapes stratégiques du FLQ


Le Front de libération du Québec est un mouvement révolutionnaire composé de volontaires prêts à mourir pour l'indépendance politique et économique du Québec. La guerre du FLQ comportait trois grandes étapes stratégiques.

Premièrement, la radicalisation de l'agitation sociale spontanée, sa politisation et son organisation. Cette étape, essentiellement politique, avait pour but de hisser la violence créatrice des masses au niveau d'une conscience de classe lucide, organisée et efficace. Le FLQ devait mener une foule de combats partiels qui, peut à peu, sensibiliseraient les masses à l'ennemi commun et leur fourniraient les raisons et les moyens de se soulever en bloc contre le capitalisme, le colonialisme et l'impérialisme.

Ensuite, la colère étant généralisée, l'organisation des exploités devenait possible et s'imposait. Le FLQ devait organiser les masses en comités locaux ou professionnels de libération. L'organisation des exploités devait s'effectuer en vue d'une insurrection populaire, caractérisée par l'occupation armée des usines, des universités, des écoles, des services publics et du territoire national.

Enfin, suivait la phase la phase la plus dure de la lutte, celle de l'affrontement armé entre le peuple et ses ennemis, qui était politique et militaire.

 

Jean-François Gauvin

 


L'indépendance du Québec